C’est au tour de Kévin de nous proposer un texte, sobre, classique, we want more :

 

Le ciel était tellement noir cette nuit-là
Qu’il me semblait d’une profondeur infinie
Moi qui ait volé si haut pour tomber si bas
Je peux dire qu’il n’y a pas de paradis

Tu dormais paisiblement à côté de moi
Mon esprit cette nuit-là se trouvait en guerre
Je pouvais caresser tes cheveux de mes doigts
Conclure un pacte avec le Maître de l’Enfer

M’obstiner ou t’abandonner, se dérober
A cette tentation qui me fait tant souffrir
Cette nuit-là j’ai fini par me décider
Au lever du soleil j’étais prêt à partir

Veille bien sur le défunt toi qui m’a séduit
C’est mon amour qui a péri là cette nuit