Cette semaine, c’est Magali qui a écrit un article interactif à lire avec une superbe musique :

 

Luce : Je voudrais me remplir d’amour, mais je ne sais pas comment faire.

Marc : Mais pourquoi tu veux te remplir d’amour ?

Luce : Pour pouvoir en donner. On dit bien qu’en donnant de l’amour on en reçoit ?

Marc : Oui c’est vrai. Mais parfois on en reçoit sans rien avoir donné.

Luce : Oui, mais dans ce cas… Si je reçois et que je n’ai pas d’amour en stock, je fais comment pour en donner en échange ?!

Marc : Bah t’en produis !

Luce : Oui… mais comment ? C’est comme le dilemme de l’œuf et la poule, qui est venu en premier ?

Marc : Moui c’est problématique là. J’imagine de ce fait que le premier Homme sur terre avait de l’amour en stock ? Sinon comment il aurait fait ?

Luce : Comment il aurait fait quoi ? Et comment peut-on avoir de l’amour en stock ? On n’est pas des machines ! Des réserves d’amour et autres sentiments !

Marc : Bah soit il a de l’amour en stock, ché pas, une genre de pompe qui produit de l’amour dans le corps. Genre un panneau « Amour’voltaïque » qui se recharge tout seul. Et là il en a assez pour en donner. Et là il peut se reproduire, communiquer par amour…

À moins qu’il ait fait tout ça sans amour… genre domestiquer des loups, se reproduire, il n’y a pas forcément besoin d’amour ? Pis on dit bien que ce sont des instincts primaires ? Pour la survie ? Le cerveau reptilien tout ça tu connais ?

Peut-être que même nous aujourd’hui, très certainement… on agit sans amour.

Luce : J’arrive pas à y croire… c’est horrible ce que tu dis !

Marc : AHAHA du coup t’es choqué à l’idée que l’amour n’existe pas ?

Luce : Bah ouais t’imagines on serait comme… des robots ?

Marc : Bah tu sais si on creuse un peu… Y’a bien des biologistes qui disent que tous nos comportements sont chimiques, physiques… Des entrelacs de réactions internes qui nous poussent à agir par « amour »… Ces réactions créent l’amour, mais au fond ce sont des synapses chimiques, des torrents d’hormones qui nous poussent à avoir ces comportements là. Dans un but de survie. Par exemple, les mères produisent de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement lorsqu’elles allaitent. Ça leur fait un bien fou, elles ont envie de recommencer, cela permet de nourrir leur enfant, de s’y attacher. Même que tu produis de l’ocytocine quand tu regardes ton amoureux plus de 20 sec dans les yeux… ça va très vite !

Luce : Bon du coup on est fait de quoi ? Et t’a toujours pas répondu à ma question ! Enfin si un peu… produire de l’amour serait chimique, et induit par des facteurs externes. Et ça serait des phéromones, des instincts, etc.  Du coup le verbe Aimer n’existerait pas ?! On serait des robots, mais genre améliorés, avec une part biologique. Des « Robot’bio » !!

Marc : Mais t’arrêtes d’inventer des nouveaux mots !

Luce : Ça synthétise bien…

Marc : J’aurai dit des IA, Intelligence Artificielle c’est plus stylé.

Luce : Ouais fin t’as pas l’air de te rendre compte… stylé ou pas… on serait des robots ! Genre le méga complot ! Qui nous aurait créés ? Rien ne serait dû au hasard ? On serait préformatés à obéir, agir, se reproduire ? C’est horriiiible

Marc : Eh ho c’est ben toi à la base qui cherchait à te remplir d’amour non ? Et le mot « remplir » désolé, mais ça fait penser à une machine déjà, comme remplir une bagnole d’essence ! Et pourquoi d’ailleurs ? « Pour en donner » et pourquoi en donner ? « Pour en recevoir », MAIS POURQUOI VOULOIR EN RECEVOIR BORDEL ?

-…

Changement de musique sur ce lien !!

Programme 839. Mise à jour. Veuillez redémarrer le tableau de bord.

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1…

Allan : Fais chier STEAM* à encore buggé !

Voix : Allan à table !

Allan : Tin toujours au bon moment quoi ! J’arrive !

Voix : Allez dépêche-toi on part dans 20 min !

Allan : 5min steuplaît je dois finir un truc !

Voix : Allan je ne veux pas que tu rates ce rendez-vous c’est pour ton bien mon amour. Tu sais que je t’aime.

*Steam : plateforme de jeu